« Projets in situ sine situ » : projets in situ qui n’ont pas encore trouvé leurs lieux d’exposition.

#1 Dernier Voyage

Projet à partir d’un container maritime. Installation composée d’un container maritime d’occasion. Ces containers circulent à travers le monde sur des super porte-containers dans un grand manège mondialiste. En fin de vie, ils sont voués à la destruction ou revendus sans certificats de navigabilité et sont nommés par les professionnels « containers maritimes derniers voyages » dans le sens « containers en fin de vie ». Cette installation monumentale offre bien d’autres interprétations.
Dim. 12m x 2,4m x 2,6m – container maritime « dernier voyage », peinture blanche et rouge
Véronique Durazzo/Didier Ducrocq@2021 – Face aux vignes /Marne/France

Cet objet et sa dénomination sortis de leur contexte et ainsi exposés au sein même de la nature signent l’alerte par un impact visuel fort en détournant les codes de la publicité, de la signalétique urbaine, de l’information – texte/titre en blanc sur fond rouge, dimension de la typographie, monumentalité du container. Cette critique de la mondialisation, de notre société productiviste, rappelle l’urgence de l’action climatique qui doit être menée face au fragile équilibre planétaire.

Ce dernier voyage, qui n’est également pas sans rappeler notre finitude, s’inscrit dans une filiation, celle des vanités dans la peinture et comme vanité contemporaine.

Cette installation monumentale offre bien d’autres interprétations que nous souhaitons libres.